Renouvellement du bureau et passage de témoin

Un point d’étape dans la vie de l’association La Vigne Numérique : une histoire d’un renouvellement.

Après 3 ans d’existence, il était important de faire un point d’étape dans la vie de l’association, son organisation, ses objectifs. Cette prise de recul coincidait parfaitement avec l’élection annuelle, lors de notre AG, du bureau. L’heure du renouvellement avait sonné.

J’ai (Quentin de Molliens) pris la decision d’en  (du bureau) sortir, considérant qu’il était temps pour moi passer laisser la main.

Tout d’abord, au sujet de l’incarnation d’une organisation collective

Pendant près de 3 ans, j’ai été en première ligne pour représenter le collectif et donner la possibilité à nos interlocuteurs du monde viticole et numérique d’avoir une « tête de pont », une interface humanisée, référente.

Cette incarnation a permis de porter haut les couleurs de La Vigne Numérique, voir presque trop puisqu’au bout de 3 années, j’occultais presque le pluralisme qui compose l’association. Le décalage entre mon rôle et la réalité grandissait.

Il était donc important de proposer autre chose, un renouvellement.

Deuxièmement, le partage des tâches & l’implication de chacun.

Le lancement d’un projet, qui plus est collectif, associatif, est passionnant. Nous avons donné beaucoup… beaucoup de temps pour concretiser ce projet en actions.

Le rôle de la Vigne Numérique, sa vitalité remarquée dans ses univers, la notoriété acquise auprès de ses pairs numériques et viti n’est plus à démontrer.

Les efforts considérables du collectif dans les premiers mois ont été ensuite porté par quelques individualités.

Communication numérique, représentation, coordination… Tout devenait un peu trop important pour moi en charge de travail, alors que Mineral, mon agence co-fondée avec Romain Collaire, grandissait très rapidement.

J’ai commencé à prioriser autrement mon quotidien d’entrepreneur, de donner de moins en moins de temps à la Vigne Numérique et cela s’en ressentait. Il était, dès lors, important de proposer autre chose, un renouvellement 🙂

Enfin, le besoin d’un souffle nouveau, d’un nouveau cycle.

3 ans, dans la vie d’une boite on dit souvent que c’est un tournant. Pour la Vigne Numérique aussi. Lors de notre AG en Juin dernier, quand Anne-Sophie Thomas, bénévole dans l’asso depuis le début et en activité au Domaine de la Fessardière – Muscadet Bio Sèvre & Maine – a manifesté un vif intéret pour s’impliquer encore plus, la passation était toute trouvée.

Cheers à l'avenir, un verre de Muscadet à la main, avec Anne-Sophie et Quentin
Cheers à l’avenir, un verre de Muscadet d’un vigneron membre d’honneur à la main, avec Anne-Sophie et Quentin.

Anne-Sophie à la patte vignoble et comme la majorité des vitis du nantais, est impliquée dans les projets de développement du Vignoble au sein de la fédération des vins de Nantes. En duo avec Rémy Maronne, lui aussi membre fondateur, accompagné d’un bureau aux tonalités nouvelles (Romain, Antoine & Greg complète le tableau), des nouvelles perspectives sont entrevues, un véritable renouvellement!

Longue vie à la Vigne Numérique, notre vigne num’. 

Retour sur notre enquête sur les pratiques numériques des vignerons du 44 & du 49

Dans un peu plus d’un mois (le 12 janvier : save the date !) aura lieu la restitution de notre enquête sur les pratiques numériques des vignerons du 44 & du 49. Point d’étape sur le chemin effectué.

6 mois d’enquête dans le vignoble

Pendant plus de 6 mois nous avons rencontré des vignerons du 44 & du 49 pour les interroger sur leurs pratiques numériques. Parmi les grands thèmes de notre questionnaire, nous avons abordé l’utilisation du numérique dans la distribution, la commercialisation, la communication, la viticulture et la vinification. L’ambition était de connaître les pratiques numériques sur l’ensemble de la chaîne de production du vin.

Nous les avons donc interrogés sur les outils utilisés dans les vignes et dans le chai pour la partie vinification. Nous nous sommes intéressés à leurs méthodes de communication : réseaux sociaux, emailing, référencement naturel. Nous avons interrogés les points de contacts entre le vigneron et le consommateur final. Dans une logique commerciale, nous avons évalué les moyens techniques utilisés par les vignerons pour prospecter leur clientèle & gérer la relation client. A travers cette étude nous avons pu cerner également le rapport global des vignerons au numérique.

A vélo, sur les salons, par email

Une petite moitié des enquêtes a été admnistrée par voie numérique ; l’autre moitié en direct avec les vignerons, soit plus d’une cinquantaine. Pour cela nous avons été à leur rencontre en vélo, à des sessions avec nos partenaires (Food Loire, CER France 44 & 49) et sur des salons comme Festivini à Saumur & au Salon des Vins Vivants à Nantes.

Retrouvez ci-dessous ces échappées belles faites de rencontres sympathiques avec des vignerons engagés pour faire vivre leur vignoble.

La restitution de notre grande enquête aura lieu le 12 janvier prochain à la Connecting Place. L’occasion de présenter les voeux de La Vigne Numérique et de vous donner les chiffres clés tirés de l’étude. C’est un moment qui se voudra festif et participatif.

 

La Vigne Numérique au SIVAL

La Vigne Numérique est présente au SIVAL sur le stand de La Banque Populaire Atlantique toute la journée du mercredi 13 janvier 2015.

Le SIVAL à Angers est le salon professionnel de référence des matériels et services pour les productions végétales : viticulture, oenologie, horticulture, arboriculture, …

Venez nous rencontrer !

Nouveau site web pour La Vigne Numérique

La Vigne Numérique, en 2016, se dote d’un nouveau site web plus complet pour vous informer sur son projet et répondre à vos problématiques.

Le site sera bientôt compléter par une FAQ complète pour aider les vignerons & grands publics dans leur questionnements autour du Vin & du Numérique.

Objectif : faciliter les usages, fédérer autour du Vin & du Numérique, vulgariser l’approche du Numérique pour les vignerons.